Toutes les techniques de web-marketing du moment

Le web-marketing est vaste et les techniques utilisées et efficaces sont nombreuses suivant les objectifs que l’on se donne. Parcourrons ensemble les différents leviers du marketing digital, qui font la réussite des personnes et entreprises qui les maîtrisent.

L’Emailing

Un des leviers les plus anciens du marketing digital, l’emailing est encore utilisé aujourd’hui bien qu’il a connu plusieurs vies les années faisant. Il se marie d’ailleurs très bien avec LinkedIn dont nous parlerons plus tard, vous trouverez de bons conseils ici : https://blog.waalaxy.com 

L’Emailing a commencé au tout début d’internet. À l’époque, les premiers professionnels puis certains particuliers ont commencé à se doter d’une adresse Email. Une adresse qui était consultée très ponctuellement dans la semaine, puis au moins une fois par jour. Lorsque aujourd’hui nous consultons nos mails plusieurs dizaines de fois tous les jours. Au départ, les Emails étaient de véritables messages arrivant d’autres personnes. On lisait tous les emails, on répondait quasiment à tous les emails. Puis, petit à petit, les entreprises et les services de communication et de marketing ont compris qu’il pouvait être pertinent d’envoyer des offres promotionnelles et de la prospection par ce biais. C’est à partir de ce moment clé que l’on a commencé à de moins en moins lire ses emails. La logique de mise à la corbeille rien qu’en voyant l’expéditeur ou l’objet est devenue monnaie courante. Et pourtant, encore aujourd’hui, ce levier reste efficace dans la masse, dès lors que l’on sait l’utiliser correctement. Le mieux étant de nos jours d’actionner des scénarios d’automatisation de messages suivant des déclencheurs très précis. Par exemple, ne pas envoyer le même message de relance au même moment, suivant si la personne a ouvert et cliqué votre précédent message ou non. De plus, l’insertion d’éléments personnalisés au cœur des emails et dans l’objet font toujours un effet positif sur les personnes qui les reçoivent.

Les réseaux sociaux

Vaste sujet à travailler que sont les réseaux sociaux. À la base, pensée uniquement pour se divertir, ils sont aujourd’hui devenus des plateformes indisponibles au bon développement des entreprises. Chaque réseau social a son code et ses messages, ainsi qu’une audience bien précise. Faisons le tour des réseaux sociaux que vous devez connaitre et travailler.

Facebook pour commencer, le premier des réseaux social, le plus gros, celui qui regroupe le plus de monde. Indisponible présence sur Facebook certes, mais il faut savoir se réinventer sur cette plateforme qui est de plus en plus boudée par les jeunes générations.

Instagram, le petit frère de Facebook, racheté par ce dernier d’ailleurs, est un réseau social orienté seulement sur les images et les vidéos. Il était en vogue pendant plusieurs années, attirant les plus jeunes, mais petit à petit il a été délaissé au profit du nouvel arrivé sur le marché.

TikTok, il prend la place d’Instagram auprès des plus jeunes, mais pas uniquement. Avec un format vidéo uniquement et un algorithme bien pensé pour être des plus addictifs, TikTok, venu tout droit de Chine cette fois, prend des parts de marché non négligeable à ses homologues américains.

LinkedIn, le réseau social professionnel par excellence, n’est pas exclusivement un réseau sur lequel on cherche du travail ou on en propose. En effet, l’objectif de LinkedIn est clairement de nos jours de se distinguer sur le marché en parlant de son expertise métier. On peut aussi y passer nos coups de cœurs et nos coups de gueule. 

Le référencement

Il fait partie des piliers du web-marketing, le référencement sur les moteurs de recherche et notamment sur Google est un aspect indispensable à maitriser. On distingue deux types de référencements sur Google, le référencement naturel ou organique, que l’on appelle aussi SEO et le référencement payant au travers de Google Ads, que l’on appelle SEA.

Le SEO pour commencer, c’est l’art de bien faire remonter les pages de son site internet sur Google. Pour y arriver, il y a plusieurs niveaux de SEO à travailler. La base, c’est d’avoir une structure de site correctement construite en rapport avec les préconisations de Google. Mais la structure technique ne fait pas tout, il faut aussi du contenu de qualité et cohérent. Enfin et surtout, le plus important est de travailler la popularité du site. Cela se fait au travers de liens entrant depuis des sites tiers vers le vôtre.

Le SEA, ou Google Ads est parfaitement complémentaire avec le SEO. L’objectif est de ressortir au travers de liens payants dans les pages de résultat de recherche de Google. Le modèle économique est simple, c’est de l’enchère. L’annonceur paye au clic. Sur Google Ads vous pouvez tout aussi bien faire de la publicité au travers de liens payants, mais aussi des annonces shopping, des bannières sur les sites. Aussi, si vous avez des vidéos, vous pourriez faire de la publicité sur YouTube avant ou après des vidéos.